mardi 12 juin 2018

Promenade...

Village Franc-comtois, Georges Mathieu

Hors du temps, un village baigné de soleil... 

Tu arrives par hasard, à la lisière d'une hêtraie ou au pli d'une colline, et la lumière t'arrête, presque bleue sur les chaumes griffés d'or, sur les toits laqués ruisselants de couleur... 
La matière est épaisse, qui t'embourbe et te porte, creuse en la toile des chemins paysans où l'on sait le pas des hommes, la chaleur, la fatigue et le plaisir niché aux longues tablées, à la tarte au goumeau et au pichet d'eau claire...

L'âpre et douce terre comtoise... 

Tu as sous les yeux tout le bonheur de l'homme, mêlé d'ombre et de lumière, lors qu' il était encore accordé à sa terre... 

Et chaque jour, en passant, je cueille cette terre franche d'un regard...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire